OM- PSG: qu'est ce qu'il faut savoir

L'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain sont deux grandes écuries de la Ligue 1 française. De par leurs historiques et l'immense rivalité existante entre ces deux clubs, leurs confrontations sont toujours palpitantes et intéressantes. Désignée encore "Le classico",  cette rencontre présente des historiques profondes. Cependant, elle ne présente pas toujours le même visage depuis les années 1990 jusqu'à nos jours.

Le règne de l'OM 

Dans les années 90, L'Olympique de Marseille dominait largement le championnat français, cliquez ici pour plus d'infos. Ce règne est parti de la prise en charge de la tête du club par le célèbre homme d'affaires Bernard Tapie en 1986. Effet immédiat, l'OM remporte quatre titres consécutifs de champion de France. Un rendement sportif réussi contrairement à son rival, le PSG qui pendant ce temps jouait le maintient et présentait des résultats mitigés.

 En 1991, l'idée de Classico nait. La chaîne sportive Canal+ et  Michel Denisot rachètent le club de la capitale pour en faire une grosse tête d'affiche et un concurrent direct de l'OM. Grâce aux médias et la passion débordante des supporters, la rivalité entre les deux clubs va s'accroître. Ainsi, plusieurs faits marquants sont enregistrés à chaque rencontre. Durant toutes ses périodes, l'Olympique de Marseille était le club roi du foot français. Mais, les rôles vont s'inverser quelques années plus tard.

Le règne du PSG

En 2010, le QSI prend en charge le Paris Saint-Germain et lui insuffle une nouvelle dynamique. Avec des moyens financiers solides, la compagnie Qataris, attire de grandes stars au sein du club de la capitale. De Edison Cavani et Thiago Silva, au Neymar et Messi aujourd'hui, le PSG atteint une autre dimension sportive, et financière.

 De ce fait, il domine largement le championnat français ( 8 titres de Ligue 1 consécutifs), mais aussi européen. Dès lors, la confrontation OM-PSG est à la portée des parisiens même si des fois, les marseillais peuvent les titiller. L'historique du classique nous montre donc que contrairement au passé, c'est le PSG qui tient aujourd'hui les rênes du classique français.